top of page

Projet « Saisons » : un journal à écouter, des ateliers à vivre ensemble

28 sept. 2021

Deux mois sont presque déjà passé depuis la conclusion des premières deux phases du projet Saisons mais les images de ces temps de recherche et puis -surtout- des ces rencontres, nous habitent encore. Pour en dire un peu plus, nous partageons ci-bas le témoignage de Laure Tétart, éducatrice du Home SL, qui a suivi et accompagné le projet tout au long. De plus, si vous désirez prendre un temps (ou plusieurs temps) d’écoute pour découvrir les premiers quatre podcasts que nous avons réalisé dans le cadre de ce projet : https://soundcloud.com/user-4300971/sets/journal-de-saisons

Témoignage :

Au troisième étage du Home St-Lambert, comme dans un perchoir entouré d’arbres que l’on aperçoit par les fenêtres, Alice et Pauline proposent un temps suspendu où chacun se reconnecte à la beauté des saisons, présentée avec toute sa force et sa fragilité, sensible, belle et intelligente. 

Pour introduire les thématiques qui ont inspiré les épisodes de « Journal des Saisons », podcasts créés préalablement et offerts à l’écoute à la suite des rencontres, Pauline et Alice viennent à plusieurs reprises avec des trésors de la nature, des extraits de lectures, des objets, pour commencer à échanger, partager des sensations, des souvenirs. Ces premières rencontres brèves invitent les résidents à s’éveiller ensemble, s’émerveiller, partager… s’amuser.

Alice et Pauline ont cette façon de présenter chaque chose comme une merveille et elles leur accordent un temps noble, qui permet de les approcher; cette invitation apporte énormément aux résidents. Je les vois se détendre, s’ouvrir et s’alléger; c’est très réjouissant et important.

Dans un second temps, six rencontres sous forme d’ateliers plus longs se sont enchainées pour offrir la possibilité de vivre les saisons à travers l’expérience du corps en mouvement ainsi qu’à travers la créativité manuelle.

J’ai été agréablement surprise de voir comme chacun s’est engagé librement et en confiance dans l’expression de soi. Ce n’est pas une démarche à laquelle les résidents sont habitués, tout au moins pas dans cette dimension; et la perte de certaines capacités peut générer parfois un manque de confiance en soi et de sécurité intérieure.

Pauline et Alice ont proposées un cadre souple, accessible et bienveillant qui leur a permis d’oser s’exprimer et d’y prendre du plaisir.

Dans les mouvements empruntés, chacun vit l’expérience d’aller plus loin, en lien avec son corps et avec les autres.

Au son de la musique, G. fait rouler la balle sur ses bras, sur ses mains, son ventre… Ce n’est pas toujours évident pour lui de vivre avec les limites imposées par son côté droit qui est paralysé.

Ici, il prend plaisir à parcourir son corps avec la balle, il se concentre sur les bonnes sensations. G. semble aussi porté par le groupe et profiter de ce regard aimant et bienveillant posé sur lui.

F. est de nature plutôt discrète et introvertie. C’est beau de la voir envoyer des rayons de soleil avec le haut de son corps et ses bras portés loin vers Alice et vers le groupe. On sent que cette expérience est inhabituelle pour elle et qu’elle est heureuse de vivre ce moment. 

Avec Alice et Pauline, on sort de sa zone de confort, il y a de l’imprévu, du risque mais il y a aussi beaucoup de bienveillance et de croyance; et si on croit suffisamment en soi et en la vie, “tout est possible”.

Alice et Pauline nourrissent aussi cette confiance et cette rencontre entre les résidents. Elles les amènent à vivre des expériences sensorielles et créatives ensemble, prendre le temps d’être dans l’écoute de soi et des autres.

Lors de ce cycle d’ateliers, chaque résident a aussi créé son journal de saisons : un petit carnet créatif personnel fait de A à Z par eux mêmes. Pour cette partie créative aussi, Pauline et Alice posent un cadre et laissent toute la place à l’expression libre des résidents. Du matériel judicieusement choisi est mis à leur disposition: des mots, des feuilles de textures et de motifs différents, des images, ….en lien avec les saisons. Tout ce qu’il faut est là pour créer son propre journal.

La création de ce journal m’a permis de mieux connaître les résidents et ça m’a fait énormément plaisir de les sentir si proche d’eux-mêmes. Bien souvent, s’ils se plaisent au Home St-Lambert, ils regrettent leur maison et une certaine liberté de choix.

Dans un élan spontané, chacun sentait et savait assez facilement choisir ce qui lui correspondait le mieux comme saison, fleur, couleur… et j’avais l’impression de rentrer chez eux, au plus prêt de qui ils sont.

M. me raconte qu’elle a choisit de représenter l’hiver dans son journal car chaque année, toute sa famille se réunissait chez elle pour noël et elle adorait ce moment. J. aimait pour sa part énormément regarder les oiseaux dans son jardin, alors elle a choisi de coller des images avec des oiseaux. G. a concocté un journal qui ressemble à un carnet d’aventure. Il était facteur et il rêvait d’être géographe. A travers ce journal, chacun revit ces petits plaisirs personnels.

Le rythme des ateliers était soutenu car nous nous voyions deux fois par semaine. Au départ, ça demandait un petit effort de la part des résidents pour suivre la cadence. Très vite, le rendez-vous avec Alice et Pauline est devenu un incontournable et chacun y allait avec un bel élan. 

Merci Alice et Pauline pour ces beaux moments de détente, de rire et de découverte que vous avez fait vivre aux résidents !

Au plaisir de vous retrouver autour d’un autre projet!

Laure Tétart

Saisons a été co-créé par Alice Maffi, Pauline Brouyaux et Emanuel Goanano, en collaboration avec le Home SL, subventionné par la FWB et soutenu par le CC Wolubilis de Woluwé St Lambert (1200 Bruxelles).

Un dossier de présentation pour proposer le projet Saisons à d’autres Homes (temps d’écoute et cycle d’ateliers en lien avec les podcasts) est disponible sous demande, n’hésitez pas à nous contacter.

bottom of page